Bilans de rejets (Bilan de pollution 24 heures)

Que vous soyez une collectivité, une commune ou bien gestionnaire d’une industrie soumise à la réglementation ICPE, PRELEVEO SAS vous propose la réalisation de bilans de rejets et de campagnes de mesures qui vous permettront de répondre à vos obligations réglementaires.

 Nous intervenons également dans le cadre de vos projets de raccordement au réseau d’assainissement.

Nous avons à ce jour de nombreuses références dans le domaine, sur des thématiques variées : industriels, réseaux d’assainissements collectifs, agro-alimentaire … 

Dans ce cadre, PRELEVEO vous propose des bilans de rejets afin de quantifier les flux de pollution en entrée et / ou en sortie de vos installations. Cette quantification est réalisée selon les directives fixées dans votre arrêté préfectoral ou dans la convention de rejet définie avec le gestionnaire du réseau.

Pour cela, nous intervenons directement sur votre site pour installer une chaine de mesure selon les normes en vigueur. Celle-ci est généralement composée d’un organe de mesure du débit et d’un préleveur automatique réfrigéré. Notre matériel varié nous permet de nous adapter à chaque situation.

A la fin de la période réglementaire de mesure et de prélèvement (généralement 24 heures pleines), nos techniciens viennent relever le matériel. A cet instant, ils procèdent à la composition des échantillons et les acheminent en froid maitrisé (5°C) jusqu’à un laboratoire partenaire, accrédité COFRAC, pour procéder aux analyses.

Pour toute demande de devis relative aux bilans de rejets : contact@preleveo.fr

Extrait réglementaire et technique

– NF X10-311 : Mesure du débit de l’eau dans les canaux découverts au moyen de déversoirs en mince paroi.


– NF X10-312 ou NF ISO 4360 : Mesure de débit des liquides dans les canaux découverts au moyen de déversoirs et de canaux jaugeurs : Déversoirs à profil triangulaire.


– FD T 90-523-2 « Qualité de l’Eau – Guide de prélèvement pour le suivi de qualité des eaux dans l’environnement – Prélèvement d’eau résiduaire,


– NF EN ISO 5667-3 « Qualité de l’eau – Échantillonnage – Partie 3 : lignes directrices pour la conservation et la manipulation des échantillons d’eau »,


– Directive n° 76/464/CEE du 04/05/76 concernant la pollution causée par certaines substances dangereuses déversées dans le milieu aquatique de la Communauté,


– Circulaire du 5 janvier 2009 : Mise en œuvre de la deuxième phase de l’action nationale de recherche et de réduction des substances dangereuses pour le milieu aquatique présentes dans les rejets des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) soumises à autorisation,

– Note RSDE du 27 avril 2011 modifiée le 3 février 2012.